Godbitten barnehage (Sophie & Gwenaëlle)

Notre structure de stage est une crèche située dans le centre d’Oslo.

Dans notre structure le public accueilli est constitué d’enfants de 8 mois à 6 ans. Les enfants ne vont pas à l’école avant 6 ans car en Norvège le jeu occupe une grande importance pour l’apprentissage et il passe avant l’éducation. Dans ce pays les enfants débutent la crèche au minimum à 8 mois car les mamans ont un long congé après la naissance (différent de la France). L’établissement est composé de 27 enfants dont 13 petits (0 à 3 ans) et 14 grands (3 à 6 ans)

 

La structure est composée de 8 professionnels. Il y a 3 professionnels qui sont les leaders de l’établissement ; ils ont fait 5 ans en université. Les 5 autres professionnels sont des assistants qui ont eux effectué 3  ans d’étude.

 

La crèche est divisée en deux parties, la première est composée :

 

 

 

•             D’un hall d’accueil avec un porte manteau pour chaque petit

•             D’une pièce principale où jouent les petits

•             D’une salle pour le repas des plus grands

•             D’une cuisine ouverte

•             D’une salle pour le repas et les activités des plus petits

•             D’une salle de pause pour les professionnels

•             D’une pièce pour le change des enfants

•             D’un bureau

•             D’une pièce avec le matériel pour les différentes activités

La deuxième partie est composés :

•             D’un hall avec un porte manteau pour chaque grand

•             Deux pièces pour les activités

•             D’une pièce de change avec toilette

•             D’une pièce de jeu

Pendant nos trois semaines de stage, nous avons pu faire différentes activités accompagnées des professionnels dont : des sorties au parc, une sortie au lac, activité peinture, activité ludique (chant, lecture, puzzle …), activité pédagogique (temps, date …).

Et nous avons aussi effectué des activités sans l’aide de professionnels dont des jeux de société et nous avons mis en place une activité théâtre, ayant nécessité créés le décor de la scène en peinture.

La peinture a été réalisée par les enfants. Ils étaient content de leur œuvre et nous satisfaite de notre

activité.

 

Plusieurs différences entre la Norvège et la France sont à noter :

 

•             Les repas ne se passe pas à la même heure  en Norvège : ils mangent un plat à 11h (exemple : riz au curry, poulet). Puis une seconde fois à 14h (tartine de pain fait maison avec pâté, caviar ou fromage...) suivi de différents fruits pour les petits. En Norvège, si l’enfant ne veut pas manger ou qu’il a fini, il descend de table et retourne jouer.

Les aliments ne sont pas conservés, quand tout le monde à terminer, tous les restes  sont jetés.

Ce sont les enfants à partir de 3 ans qui mettent la table et la débarrasse, nettoie avec les produits et ils se servent eux même dans les plats.

La vaisselle et le matériel n’est pas adapté à l’enfant, il mange avec une cuillère à soupe, boivent dans un verre en verre et les chaises sont à taille adulte.

•             Pour les changes, à la différence de la France, aucun produit n’est utilisé. Les enfants sont essuyés uniquement à l’eau pour le caca et ils ne sont pas essuyés s’il n’y a qu’un pipi. Le change peu se faire debout quand il n’y a pas de selle.

 

•             En Norvège, les enfants font la sieste dans leur poussette dehors quel que soit le temps !

•             Comparativement à la France, les enfants ont peu de jeux en structure car les adultes veulent faire marcher l’imagination de l’enfant. Ici le jeu passe bien avant l’éducation.

Les enfants sont libres de leurs mouvements ; il a par exemple le droit de monter sur les tables mais s’il tombe, il se relève sans l’aide de quelqu’un et il sait qu’il ne faudra pas recommencer. En France, nous surprotégeons trop les enfants.

•             En Norvège, les enfants ne sont jamais punis. S’il fait une bêtise, le professionnel va se baisser à sa hauteur, discuter avec lui sans lui crier dessus en lui demandant pourquoi il a fait ça et de réfléchir à sa bêtise puis il repart jouer.

•             Pour les activités manuelles, nous avons pu remarquer que l’enfant a le choix de faire ou ne pas faire l’activité. Pour les activités peinture, les vêtements des enfants ne sont pas protégés. Ils peuvent, ici, manger le pinceau avec la peinture dessus sans que personne ne dise rien.

•             Vu que les enfants sont susceptibles aux allergies, dans notre structure, aucun produit n’est utilisé pour laver les locaux ; tout est simplement nettoyé avec  de l’eau.

Écrire commentaire

Commentaires: 0